mercredi 29 mars 2017

Le carnet de Guillaume Gomez, chef de l’Elysée



Véritable ambassadeur de la cuisine française, Guillaume Gomez, Meilleur Ouvrier de France et chef de cuisine du palais de l’Elysée, signe son premier livre, un carnet de recettes illustrées par les magnifiques dessins d’Aurélie Sastres. Dans son Carnet de chef, Guillaume Gomez propose des recettes accessibles et simples à réaliser comme le nem de canard aux herbes, des escargots de Bourgogne à la catalane, le gigot de 7 heures, le pot au feu, la crème brûlée à la pistache…  Avec ses recettes de partage, de convivialité, il distille sa passion de bons produits, son goût de la transmission, ses astuces. Il encourage surtout chacun de s’approprier les recettes, d’amener sa touche personnelle pour pouvoir aussi les transmettre.

Journée d’étude « La construction sociale du lait. Du lait de femme au lait de vache », EHESS Paris



Le centre d’étude des normes juridiques-Institut Marcel Mauss organise le 10 mai 2017 une journée d’étude sur « La construction sociale du lait. Du lait de femme au lait de vache » à l’EHESS Paris. Cette journée d’étude a pour but de faire se confronter les perspectives développées par différentes sciences humaines et sociales sur le lait afin d’appréhender les relations réciproques du politique et du social qui se développent autour de cette substance si riche en significations et controverses. L’accès à la journée d’étude est ouverte à toute personne intéressée. Ci-après le programme.
8h30-9h : Accueil des participant-es
9h Introduction par Mathilde Cohen (CNRS), « Qu’est-ce que le lait ? »
9h30-11h Session 1 : Le lait fluide : symbole, liens et parentés
Modératrice : Nahema Hanafi (Université d’Angers)
Yassine Kervella-Mansaré (Université de Bretagne occidentale), « Le lait et la liance chez les Peuls »
Marie-Luce Gélard (Université Paris Descartes), « Lait et politique au Sahara : la colactation collective »
Salvatore D’Onofrio (Université de Palerme/EHESS), « Le lait, l’épaule et le cœur en Italie du Sud »
11h-11h30 pause café
11h30-13h Session 2 : Une épistémologie trans-laitière : penser ensemble le lait humain et le lait animal
Modératrice : Mathilde Cohen
Francesca Arena (iEH2, Université de Genève), « Sexes, classes et races dans la construction de la notion de mammifères. »
Pierre-Olivier Dittmar (EHESS) et Chloé Maillet (Musée du Quai Branly), « Allaitement interspécifique dans les images médiévales : approche anthropologique (XII-XVe s.) »
Yasmina Foehr-Janssens (Université de Genève), « Lait humain et lait animal, une négociation dans la longue durée »
13h-14h30 : pause-déjeuner (plateaux-repas servis sur place pour les participant-es)
14h30-16h30 Session 3 : La production du lait : transactions et contestations
Modératrice : Françoise Sabban (EHESS)
Séverine Lagneaux (Université catholique de Louvain), « La voie lactée : ethnographie des transactions au fil du circuit laitier. »
Emmanuelle Romanet-da Fonseca (Institut d'études Transtextuelles et Transculturelles), « Le lait des nourrices en France au XIXe siècle »
Emmanuelle Lefranc (EHESS), « Quand le lait de vache perd de son naturel… »
Lieu : EHESS, Salle 13, 105 Boulevard Raspail, 75006 Paris

vendredi 10 mars 2017

Salon des vins d’Abbayes Paris



C’est dans le magnifique Palais Abbatial de Saint Germain à Paris que se déroule ce salon des vins d’Abbayes les 11 et 12 mars 2017. 15 vignerons propriétaires d’Abbayes viticoles vous présentent des vins hérités du travail des moines depuis plus de 900 ans. Ce sont tous des vins issus de vignobles d’origine cistercienne, bénédictine et chartreuse, qui reflètent le savoir-faire des moines en matière de viticulture depuis des siècles, en culture raisonnée ou bio. Ces vins font partie de notre patrimoine gastronomique. Le samedi à 19h15, vous pourrez assister à la conférence de Bruno Queynioux, Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres sur « L'histoire du terroir bénédictin et cistercien ». Pour avoir tous les détails de ce salon, cliquez-ici.

Bruncher solidaire avec les olympiades culinaires Paris



Dimanche 12 mars 2017, l’association Ernest, qui fédère chefs, restaurateurs et commerçants solidaires autour de projets d’aide alimentaire à l’échelle locale, organise son premier Grand Brunch Street-Food à Paris. En partenariat avec la Mairie du 11e arrondissement, et avec l’aide bénévole de grands chefs de renom, cet événement culinaire caritatif contribuera à financer l’aide alimentaire dans l’Est parisien. En présence des super chefs solidaires pour vous régaler! L’événement se déroulera salle Olympe de Gouges, 15 rue Melin Paris 11 avec 15 chefs dont Grégory Marchand de Frenchie To Go, Bertrand Grébaut de Septime & Clamato, Florent Ciccoli de Jones, Thibault Eurin de Bien Elevé. ! Vous avez en proposition le menu start à 12€ avec une recette street food signée par les chefs, un super nachos distrito frances, 1 café de la Brûlerie de Belleville. Il y a aussi les menus love ou fun à 26€, avec 6 recettes en format street food signés par les chefs, 1 café de la Brûlerie de Belleville et 1 verre de jus. Le détail des recettes est visible sur le site web de l’événement ainsi que les achats en ligne des menus à l’avance pour être sûre d’être servi.

jeudi 9 mars 2017

« Dans les pas d’Antonin Carême », exposition à la BNF Paris



La bibliothèque nationale de France à Paris consacre une très belle exposition à l’un des grands maîtres de la pâtisserie française : « Dans les pas d’Antonin Carême. En quelques ouvrages majeurs publiés entre 1815 et 1825, il codifie les règles d’une pâtisserie décorative privilégiant le regard au goût. A travers une présentation composée de livres de recettes, d’illustrations et de gravures issues des plus belles publications des grands chefs du XIXe siècle, le département Sciences et techniques propose de revenir aux origines même de la grande pâtisserie française, symbole de l’hégémonie du savoir-faire hexagonal. Antonin Carême fut le premier à construire des pâtisseries en s’inspirants de recherches architecturales. En même temps que cette exposition, la BNF et le Centre européen des professions culinaires se sont associés pour organiser un concours de pâtisserie décorative au cours duquel des apprentis sont invités à revisiter une œuvre de leur choix. Le 25 avril 2017, un jury composé de personnalités de la BNF, de journalistes spécialisés et de professionnels de la pâtisserie décernera un prix à la meilleure création. Les œuvres récompensées, hélas non comestibles, seront exposées à la BNF pendant une semaine, du 25 avril au 1er mai.
Pour plus d’informations, cliquez-ici.
Exposition à la bibliothèque du haut-de-jardin, salle C, espace actualité et patrimoine.
Du mardi au samedi : 10h - 20h, le dimanche : 13h-19h